Chlore pour piscines : tout ce qu'il faut savoir

06 mars 2018

En ce qui concerne l'entretien de la piscine, vous êtes nombreux à nous poser des questions au sujet du chlore. Comme vous le savez, le chlore est un produit très utilisé pour préserver la clarté de l'eau de la piscine.

Mais quelle est précisément son action et pourquoi faut-il toujours ajouter du chlore dans l'eau de la piscine ?

Le chlore libre, la solution à de nombreux problèmes

Le chlore libre est le chlore qui dissout les impuretés présentes dans l'eau et qui détruit les bactéries et les virus. Il permet d'avoir une eau claire et saine.

La concentration idéale de chlore libre dépend du type de piscine :

  • Piscine intérieure : 0,5 – 1,5 mg/l (=ppm)
  • Piscine extérieure : 0,5 – 3 mg/l
  • Spa : 1 – 3 mg/l

Un taux de chlore trop faible peut provoquer des infections, tandis qu'un taux de chlore trop élevé blanchit les textiles et engendre la formation de produits secondaires nocifs.

Le chlore libre, la solution à de nombreux problèmes

Le chlore libre n'a une action efficace que si le pH est correct. Lorsque le taux d'acidité est inférieur à 7,6 pH, 50 % du chlore libre est actif. Le pH idéal est de 7,2. Essayez donc de maintenir le taux d'acidité au plus proche de cette valeur en testant et en ajustant régulièrement la qualité de l'eau.

Si le pH est supérieur à 7,6, le chlore libre est moins actif, voire pas du tout actif. Résultat : les bactéries et les virus dangereux prolifèrent et l'eau peut même devenir verte. Cela prouve une fois de plus l'importance du taux d'acidité (pH) de l'eau de la piscine.

Pool boy voor zwembad te onderhouden

Comment ajouter du chlore libre dans l'eau de la piscine ?

Il y a plusieurs façons d'ajouter du chlore dans l'eau de la piscine. Une méthode courante consiste à ajouter du chlore liquide. Cette méthode de désinfection efficace est agréée par la législation Vlarem II.
Attention : l'ajout de chlore liquide fera toujours augmenter le pH de l'eau de votre piscine.

L'ajout de granulés de chlore de hth est une autre méthode, également agréée par la législation Vlarem II. Une fois ajouté dans l'eau de la piscine, ce chlore formera aussi du chlore libre. Ce produit augmente lui aussi le pH de l'eau, mais cela peut être facilement régulé à l'aide d'un réducteur de pH (pH min).

Une troisième méthode consiste à ajouter des comprimés ou granulés de chlore organique, disponibles dans de nombreux magasins. Ceux-ci ne sont pas agréés par la législation Vlarem II en raison de leur pouvoir désinfectant plus faible. Ils servent surtout à dissoudre les impuretés. Ces produits chlorés ne se transforment pas totalement en chlore libre et ne sont donc pas autorisés dans les piscines publiques.

Quels autres types de chlore existe-t-il ?

Chlore lié

Lorsque le taux d'acidité est trop faible (inférieur à 7,0 pH), le chlore lié a une odeur irritante pour les yeux, le nez et les muqueuses. Pour éviter ces irritations, il convient donc d'augmenter le pH de votre eau.

Le chlore lié est le chlore qui a déjà produit ses effets. Combiné aux impuretés traitées par le chlore libre, ce chlore forme des chloramines. La concentration maximale de ce chlore est de 1 mg/l, mais il est conseillé de viser une valeur de maximum 0,6 mg/l.

Heureusement, ce chlore lié réagit avec d'autres substances présentes dans l'eau pour former de l'azote et finit par s'évaporer.

Chlore total

Le chlore total est la somme du chlore libre et du chlore lié. Cette valeur ne signifie pas grand-chose, étant donné qu'on ne connaît jamais la teneur exacte en chlore libre et en chlore lié.

Vous avez d'autres questions à propos du chlore ? N'hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de vous aider !