L'influence de la météo sur la piscine

22 mars 2018
L'influence de la météo sur la piscine

L'influence de la météo sur la piscine

Comment le temps affecte-t-il la qualité de l'eau dans votre piscine?

La météo peut influencer la qualité de l'eau de votre piscine de différentes manières. Nous parcourons brièvement les éléments auxquels vous devez être attentif pour chaque type de temps.

Au début du printemps

Lorsque le printemps revient, le moment est venu de redémarrer votre piscine pour l'été. Enlevez d'abord toutes les saletés qui se trouvent dedans à l'aide d'une épuisette.

Contrôlez ensuite le bon fonctionnement de l'installation de filtration. Si elle fonctionne bien, vous pouvez commencer à adapter la qualité de l'eau.

L'ordre à suivre est simple. Amenez d'abord le taux de pH entre 7,2 et 7.6 Lorsque le pH est constant, adaptez le taux de chlore avec des granulés de chlore.

Testez ensuite la qualité de l'eau deux fois par semaine et adaptez-la si nécessaire.

Au début du printemps
En cas de fortes pluies

En cas de fortes pluies

S'il pleut beaucoup sur une courte période, cela a une influence sur la qualité de l'eau. Avant tout, la pluie dilue les substances chimiques dans l'eau, créant ainsi un déséquilibre. Nous vous conseillons donc de contrôler la qualité de l'eau après une journée marquée par de fortes averses.

En outre, la pluie apporte un grand nombre de bactéries et autres impuretés dans l'eau, ce qui attaque le chlore actif. Après une grosse averse de pluie, le taux de chlore actif diminue. Vous devez donc l'adapter.

Avant de commencer, contrôlez de préférence le pH. Les autres produits chimiques ne peuvent être ajustés dans la piscine que si le taux de pH est équilibré.

S'il y a beaucoup de soleil

Si le soleil brille toute la journée, vous pouvez profiter de votre piscine de manière optimale. Mais après une journée de baignade, il vaut mieux contrôler la qualité de l'eau.

Les nombreuses heures d'ensoleillement entraînent une disparition plus rapide du chlore. En effet, les rayons UV du soleil décomposent le chlore. Après une journée ensoleillée, assurez-vous de contrôler le taux de chlore.

Si le soleil brille pendant de nombreuses heures, vous utilisez davantage la piscine. Par conséquent, les produits perdent plus rapidement leur effet. Après avoir profité de la piscine pendant une journée, testez la qualité de l'eau et ajoutez les produits nécessaires.

Le risque de prolifération d'algues augmente lorsqu'il fait beau. Voilà pourquoi il est particulièrement important de vérifier la qualité de l'eau et surtout de maintenir le taux de chlore en cette période. Vous évitez ainsi une eau verte et vous pouvez continuer à profiter de la piscine.

S'il y a beaucoup de soleil

Si le temps chaud se prolonge

En été, avec un peu de chance, nous pouvons profiter de longues périodes de temps chaud. Et nous parlons là de deux semaines ou plus de temps stable avec des températures d'environ 25°C.

Pendant ces périodes, l'eau de la piscine s'évaporera plus rapidement. Attention, l'évaporation peut atteindre quelques cm par jour. En cette période, il est particulièrement important de faire l'appoint d'eau.

Lorsqu'il fait chaud, vous utilisez plus souvent la piscine qu'en temps normal. Cela augmente la consommation de produits d'entretien. Veillez à disposer d'un stock suffisant et à corriger la qualité de l'eau quotidiennement.

Si vous négligez la surveillance de la qualité de l'eau pendant quelques jours, le risque de prolifération d'algues augmente rapidement. Si vous vous absentez pour un week-end ou que vous partez une semaine en voyage, veillez à ce que quelqu'un vienne vérifier et corriger la qualité de l'eau.

Mais le beau temps a bien entendu de nombreux avantages. Le chauffage ne doit pas fonctionner car la température ne baisse guère la nuit et personne n'a besoin d'une piscine à plus de 30°C.

En cas d'orage

En cas d'orage

Les gros orages peuvent survenir en été comme en hiver. Souvent, ces orages sont accompagnés de grêle, qui endommagent les lamelles de votre volet. Pour éviter ces dommages, ouvrez le volet avant le début de l'orage. Les lamelles seront ainsi protégées dans le bac à volet.

Outre les dégâts causés par la grêle, les chutes de pluie peuvent également avoir une influence sur la qualité de l'eau de la piscine. Après chaque orage, mesurez le pH et le taux de chlore de la piscine et adaptez ces valeurs si nécessaire.

Durant l'automne

Souvent, vous pouvez encore utiliser longtemps la piscine à la fin de l'été. Mais une fois octobre, la plupart des piscines sont préparées pour l'hivernage. Tant que ce n'est pas le cas, il faut tester et corriger la qualité de l'eau au moins une fois par semaine.

Lorsque vous êtes certain de ne plus vouloir profiter de la piscine, il vaut mieux la préparer pour l'hiver. 

S'il y a des feuilles dans votre jardin, il vaut mieux installer une bâche d'hiver sur la piscine. Cette bâche évitera que les feuilles ne tombent dans la piscine. Cela vous permettra de mieux contrôler la qualité de l'eau et d'avoir moins de travail pour reprofiter de la piscine au printemps.

Durant l'automne
Durant l'hiver

Durant l'hiver

De novembre à fin février, la piscine n'a guère besoin d'entretien. Vous ne devez pas contrôler la qualité de l'eau tant que vous ne décidez pas de vous baigner. En général, vous remettez le tout en service en mars. Nous vous conseillons toutefois d'ajouter un peu de produit d'hivernage lors de l'hivernage et en février.

Il n'est pas question de prolifération d'algues, car les algues ne se développent qu'à une température supérieure à 15°C.

Par contre, il est conseillé de faire circuler l'eau dans les conduites. Vous évitez ainsi les dégâts causés par le gel et vous maintenez les conduites en état. Cela facilitera le redémarrage au printemps.